Elections: L’envoi papier des professions de foi remis en cause

Le projet de budget pour l’année 2017 fait déjà parlé de lui dans le monde politique. Et pas seulement pour des questions de tendance politique.

En effet, le journal les Echos a obtenu l’information que les professions de foi ne seront plus envoyé par la poste avec les bulletins de vote mais mis à disposition en ligne sur une plateforme dédié.

Cette décision qui est motivée par des problématiques budgétaires – le coût serait estimé pour 2017 à 215 millions d’euros –  ne fait bien évidemment pas l’unanimité. Les petits candidats estimant à raison qu’il s’agissait du seul moyen pour eux de toucher tous les électeurs.

Il est vrai que ces documents constituaient pour près d’un quart des électeurs de 2012 l’un de leur moyen de décision pour leur choix final.

Reste à voir ce que deviendra cette volonté gouvernementale durant le débat budgétaire qui s’annonce cette année encore fortement agité.

Menu